La COAN, acteur éminent de développement au Hodh Charghi

SAM_2332SAM_2331SAM_2337

En tant qu’être humain ; l’enfant a les mêmes droits que la personne

âgée. Ces droits multiples et intimement liés entre eux,  ont rapport à toutes les  phases de la croissance de l’enfant. Dès lors la responsabilité incombe à la famille, l’Etat, la Communauté Internationale, les communautés  et la société civile de protéger et de préserver tous les droits qui reconnus tels à l’enfant non seulement parce que  c’est  un enfant qui a ses propres  besoins et qu’il fait partie des groupes vulnérables, mais aussi parce que ses droits sont plus faciles à violer.

Cette protection et cette préservation constitue le moteur principal de l’action de la Coordination des Associations de Néma (COAN) en réponse à ses valeurs morales, à sa mission  de développement humain et par souci d’ancrer le respect de la dignité humaine parmi nos  populations.

Créée d’il a plus d’une décennie, la COAN  est sentie comme  l’un des principaux du  montage  et de l’exécution de plusieurs projets sociaux en rapport direct  au quotidien de la population du Hodh Charghi  d’une manière générale, et celle de Néma de façon particulière et ce grâce au sérieux, à la dynamique et à la déontologie de ses investigateurs.  La COAN  affilie des dizaines d’associations comportant des centaines d’adhérents. Elle a son siège à Néma.

Depuis sa création, la COAN  a monté plusieurs actions. Son dévouement et sons sens de responsabilité lui  valurent la confiance des bailleurs nationaux et internationaux. C’est ainsi qu’avec l’appui du FNUAP et de l(UNICEF et en partenariat avec les ministères de la Santé, des Affaires Islamiques, de la Femme- l’Enfant et la Famille ,la Coordination des Associations  a engagé un plan décennal de sensibilisation sur les MGF(mutilations Génitales Féminines) et le mariage précoce. En dehors  des activités de sensibilisation, d’éducation et de communication, la Coordination a organisé des sessions de formation au profit des acteurs locaux des communes d’Oum Avnadech (Néma) et Bougadoum (Amourj) d’abord, puis les communes de Bangou et Agoueinitt(Néma), Touil (Timbedra) ensuite dans la commune de N’Beikett Lahwach. Elle a également crée des Espaces d’Amis d’Enfance  dont les services  avaient touchés les milieux scolaires ( fondamental et secondaire), les enfants de la rue, les orphelins, les enfants handicapés physiques et mentaux, les enfants victimes de la malnutrition et enfin ceux  déportés ( réfugiés maliens).

En l’an 2014 avec l’appui de l’UNICEF, la COAN a adopté un vaste programme de sensibilisation et d’éducation sur les MGF pour englober d’autres communes de la wilya, Mabrouk et Beribavatt (Néma), Feirenni et Benemane ( Djiguenny).

L’action de la COAN ne s’était  située pas seulement  à la sensibilisation et  à la formation, mais elle a englobé des actions humanitaires concrètes telles que des appuis matériels et moraux au profit des groupes  les plus vulnérables en particulier les orphelins, la distribution de fournitures scolaires aux enfants issus des foyers démunis, la prise en charge des soins des personnes  sans recours, la distribution des lots alimentaires aux enfants victimes de la malnutrition…

Toutes ces actions humanitaires de grande envergure n’auraient été réalisées sans  la transparence, l’impartialité et le savoir être de la Coordination et à travers elle son Président et son Secrétaire Général respectivement Mr Al Mamy Ould El Khair et Sidi Mohamed Ould Wedad ; et se sont ces critères  mêmes qui donnèrent à la COAN la confiance des  communautés, des  autorités  locales et des bailleurs internationaux  en ce qu’elle est, du reste, le principal pôle et la pierre angulaire du développement  humain dans la région , et dénotent  le savoir faire et le dévouement inégalé  de la mission et  aux  nobles objectifs et intentions  des Associations affiliées.

Le plan d’action décennal de la COAN s’était  soldé par l’organisation d’une table ronde sous l’égide du Wali du Hodh Charghi  autour de la problématique de protection des DH de façon globalisante et la protection particulièrement des droits de l’ Enfant. L’objectif de cette table ronde  visait à  explorer  d’autres aires d’intervention et  toucher plus d’acteurs communautaires, élus locaux, administrations et organismes de la société civile.

Meilida 1Meilida 3

)photos des séances de sensibilisation post formation sur la Protection de l’Enfant organisée à Berivabatt

Lieu est  de noter  que le programme de sensibilisation sur les pratiques néfastes des MGF et du mariage précoce  fut couronné par la déclaration par les communautés touchées dans le Hodh Charghi, d’un PACTE SOCIAL par lequel  elles s’engagent  fermement à  abandonner  ces pratiques néfastes dont elles ignoraient jusque là les inconvénients sanitaires et moraux.(NB : le Hodh Charghi est l’une des    zones où le taux des MGF était de 97%en 2007).

Meilida 4Meilida 6

photos de séances de sensibilisation post formation à Beribavatt

Au fait, la Coordination a entamé, en première phase, des sessions de  formation  sur la ‘’Protection des Droits des Enfants’’ dans la commune de Beribavatt (Juillet 2016) pour l’étendre  à d’autres communes MeilidaMeilida 7Meilida 10

photos des séances de sensibilisation post formation sur la Protection de l’Enfant organisée à Berivabatt

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *